L’objectif XF 56mm F1,2 R : le portraitiste

Je remercie tout d’abord la boutique Camara Royan qui m’a fait parvenir ce merveilleux cailloux d’occasion très rapidement et en parfait état.

 

Cela faisait quelques temps que mon objectif XF 35mm F1,4 (équivalent au 53mm au format 24×36) faisait la paire avec mon boitier X-E2. Le fait d’avoir acheté le X-T2 a comme qui dirait « boosté » ma motivation pour investir dans un objectif à grande ouverture et idéal pour les portraits, je parle bien entendu du XF 56mm F1,2 R (eq. 85mm au format 24×36).

 

A noter qu’une autre version (plus chère) de cet objectif existe sous la dénomination « XF56mmF1,2 R APD« , APD pour Apodisation. Concrètement, qu’est-ce que cela change  ? L’objectif est doté de ce fameux filtre d’apodisation qui va lisser les contours du « bokeh » (flou d’arrière plan) tout en gardant une parfaite netteté. Vous trouverez plus d’information à ce sujet en cliquant sur ce lien :

Le filtre d’apodisation

« Un objectif à grande ouverture de F1.2 – au Bokeh magnifique – doté d’une longueur focale de 85mm à l’AF rapide … Il est clairement idéal pour le portrait. » (source : Fujifilm)

 

 

Cet objectif bénéficie d’une formule optique exemplaire ! Quand on sait que Fujifilm fabrique des optiques / zooms pour le cinéma, cela ne peut que nous satisfaire. Il possède également une finition en métal, ne pèse quasiment rien par rapport à des zooms de la gamme ou des objectifs plein format et c’est un plaisir de manier la bague de mise au point ainsi celle du diaphragme où le crantage évolue au 1/3. Il est bien entendu livré avec son pare soleil dans une superbe boite noire.

 

 

 

Ci-dessous, quelques photographies prises avec le 56mm entre F1,4 et F2,8 :

@