La température de couleur

Considérons un matériau fictif qui ne réfléchit pas la lumière, capable d’absorber la totalité des radiations qu’il reçoit et de transformer ces dernières en chaleur pour émettre de l’énergie. Cet élément capable de faire cela serait un corps noir s’apparentant à une enceinte opaque et fermée, percée d’un minuscule orifice et qui aurait la propriété de retenir tous les rayons provenant de la lumière qui y pénètreraient sans se décomposer – et ce – quelle que soit la température. A une certaine température, l’énergie atteint la plage des longueurs d’ondes visibles * et le corps noir ci-dessous émet une lueur rouge sombre. Lorsque la température augmente, une énergie additionnelle est émise dans les longueurs d’ondes de plus en plus courtes et le corps noir passe par toutes les couleurs visibles du spectre. Quand toutes les longueurs d’ondes du spectre visible sont émises, la couleur est alors un blanc pur. Voici donc la définition très théorique de la température de couleur. Prenez comme exemple un filament d’une ampoule qui peut aussi être assimilé à un corps noir.

L'UNITE KELVIN

L’unité Kelvin (équivaut au degré centigrade *), s’exprimant en « K » et non en « °K » comme certains le disent, est l’unité de mesure de la température de couleur. Elle se définit à partir du zéro absolu établi à -273,15°C et correspond donc à la température à laquelle il faudrait élever le corps noir pour qu’il émette une lumière de qualité équivalente.

En photographie, tout comme au cinéma, on a standardisé les températures de couleur. Ainsi, dans un monde pas si lointain que ça, on trouvait des pellicules / émulsions en 3200K (lumière artificielle incandescente) ou en 5600K (lumière du jour au zénith). Vous trouverez facilement ces pré-réglages de températures de couleur sur vos boitiers photos. Il est également possible de passer en mode automatique ou de modifier la température de couleur manuellement par incrément de + ou – 100K ou autres selon l’évolution et le modèle du boitier.

White-balande-menu-jerome-trinquet
@