Nettoyer ses objectifs

Tout est dans le titre ! Cela peut paraitre logique et ne pas nécessiter l’écriture d’un article, mais nombreux sont ceux qui négligent l’entretien de leurs objectifs. Celui-ci est le premier élément que la lumière traverse avant de venir frapper le capteur photoélectrique de votre boitier, il serait donc dommage de polluer votre image avec des traces de doigts ou de la poussière un peu trop visible et ainsi ruiner vos créations. La plupart du temps, ces aspérités sont visibles quand vous prenez en photo un fond uni tel un ciel bleu, on y voit dès lors une tâche sombre ou quand la lumière vient frapper votre objectif de face, « décollant » votre image et créant un voile : c’est le flare. Prenons comme exemple un contre jour, le flare se produit et augmente la luminosité de votre image, vous pourrez alors voir les saletés déposées sur l’objectif, pas très glamour tout ça. Je vais vous expliquer dans cet article comment nettoyer vos focales, avec une méthode inspirée du cinéma mais le mieux pour nettoyer un objectif est de ne jamais le toucher, sachez le !

Exemple de flare révélant les saletés présentes sur l’objectif.
Source : Flickr

Pour commencer, il vous faudra vous munir de quelques produits :

 

  • Rosco Lens Cleaner : une recherche sur un célèbre moteur de recherche et vous pourrez vous en procurer sur internet ou du moins trouver un équivalent.
  • Rosco Lens Tissue : ce sont des papiers conçus spécialement pour nettoyer les objectifs, si vous n’en possédez pas, utilisez la lingette bleue qui est tout simplement une micro fibre pour lunettes.
  • Une poire : cet objet est tout à fait trouvable sur des sites comme Amazon ou Ebay. De nombreuses grandes surfaces comme Boulanger ou la Fnac en proposent directement à la vente. Cet objet a pour but de projeter de l’air afin de dégager la majorité des saletés.
  • Des cotons tiges : pour leur utilité, nous y reviendrons plus tard.

Tout d’abord, prenez votre objectif, enlevez le cache protégeant la focale et inclinez ce dernier vers le bas car les poussières se propagent du haut vers le bas, c’est bien connu et c’est logique ! Avec la poire, vous allez souffler pour enlever le plus gros des saletés ; ces dernières tomberont sous l’effet de la gravité, c’est de la magie ! Ensuite, prenez une feuille de Rosco Lens Tissue (ou micro-fibre) et déposez juste une goutte du produit Lens Cleaner, c’est amplement suffisant ! Vous allez partir du centre et faire des mouvements circulaires pour nettoyer l’objectif – Du centre, vers l’extérieur, c’est bien compris ? Une fois ceci fait, la majorité de la poussière sera partie et vous pourrez alors sécher l’objectif avec une lingette non humide. Répétez l’opération de la poire pour être bien sur d’avoir tout enlevé et procédez de même pour le lentille arrière, celle qui vient se jumeler avec le boitier, ne la négligez pas ! Cela prends quelques instants mais cela vous sauvera des photographies !

Je vous parlais précédemment des cotons tiges, que viennent-ils faire là ? Voici la réponse ! Ils servent à nettoyer l’arrière de vos objectifs, le culot, ainsi que les contacts électroniques. Pincez le coton tige avec votre doigts pour l’aplatir et déposez en petite quantité du WD-40 dessus ; produit miracle s’utilisant pour dégripper, nettoyer, lubrifier et étant à la fois anticorrosion et anti-humidité. Vous allez frotter avec le coton tige uniquement la partie métallique, faites très attention à le lentille arrière. Ainsi vous redonnerez une seconde jeunesse à vos culots qui, avant, étaient noirs avec quelques impuretés.

@